Tu sais que tu fais du beach volley quand...

... on te dit « ​Faut pas être grand pour jouer au beach volley ?​ »

... tu connais la douleur du sable brûlant sous les pieds

... tu te souviendras toute ta vie de ton premier 3 mètres, non ce n’est pas du saut en longueur ! Juste une belle attaque.

... tu connais le bonheur de prendre une douche pour enlever le sable

... ton short remonte aussi haut que possible dès que tu fais une manchette !

... tu te transformes en samouraï après un ace au service !

... ton objectif c'est de viser la zone de conflit

... tu es vraiment bouleversé quand quelqu'un fait une passe qui tourne comme la pâte sur les mains du pizzaïolo.

... tu connais la douleur d’aller chercher le ballon loin du terrain dans le sable.

... tu n’as que deux soirées de libre dans la semaine dont le dimanche (après le tournoi bien-sûr).

... tu fais en sorte de jouer au beach volley, même en vacances

... la plage c'est pour toi un terrain de jeu infini

... tu retrouves du sable partout chez toi

... tu as déjà porté des chaussons de sable

... tu fais une défense de dingue et que tu hurles à ton coéquipier « JOOUUE !!!​ »

... tu sais très bien qu’un ballon de beach volley, ça a beau être léger, reçu en pleine tête / poitrine / parties, ça fait très mal !

... tu sais ce que veulent dire les signes bizarres que te fait ton coéquipier

... tu craques de partout et surtout du dos, des genoux, des coudes et des épaules !

... tu dis « ​je ne peux pas cet après-midi, j’ai beach volley »​

... tu sais ce qu'est un carré magique