Deux victoires françaises pour ce début de Main Draw
  • Post Category:World Tour

Après les qualifications d’hier, les premiers matchs de poules du tableau principal avaient lieu aujourd’hui.  Et parmi le groupe France, les différentes équipes ont eu des destins différents.

Le principe est simple : un match par équipe aujourd’hui, et tout le monde rejouent demain pour assurer (ou non) la qualifications en quarts de finale. Les équipes qui qui auront remporté leurs deux rencontres iront directement en 1/4 de finale, tandis que celles qui auront remporté l’une des deux devront disputer des barrages. Quant à celles qui perdraient leurs deux matchs, cela signerait la fin de leur parcours dans ce World Tour de Montpellier.

 

POULE B

Demain, nous aurons donc le droit à une rencontre Lettonie/Serbie. Les premiers, BEDRITIS Ardis / RINKEVICS Arturs (LAT) ont remporté leur match plûtot facilement en 2 manches face aux espagnols HUERTA PASTOR Javier / JIMÉNEZ GUTIÉRREZ Óscar issus des qualifications.

Les serbes KLASNIC Djordje / KOLARIC Lazar quant à eux, ont gagner la partie face à une paire tricolore. Pourtant, BARTHELEMY Olivier, qui était au World Tour 2* de Pragues il y a quelques jours, associé au jeune Liam Patte (19 ans pour 195 cm !) ont montré de belles choses. 2-0 (21 – 17, 21 – 15). Ces derniers devront se remobiliser pour espérer rester dans le tournoi en remportant leur match de demain, contre les espagnols.

POULE C

Un duel méditerranéen s’est ensuite déroulé sur les terrains du Parc de la Rauze. Respectant la logique, les portuguais PEDROSA Joao / CAMPOS Hugo sont venus à bout de la paire espagnole MONFORT MINAYA Javier / PEREZ SUAREZ Pablo, qui avaient gagné leur place hier à l’issue des qualifications, en sortant une paire française.
La France qui n’a d’ailleurs pas été très heureuse aujourd’hui puisque le duo LOISEAU Arnaud / ALTWIES Tom (FRA) s’est incliné face aux SEISER Mathias / KINDL Moritz Fabian (AUT). Les français, récents médaillés d’argent du World Tour 1 étoile de Leuven (Belgique) ont réalisé un match surprenant en ayant 5 chances de remporté le premier set. Mais la paire autrichienne a sauvé ces 5 balles de match pour glaner la première manche, puis dans la foulée, la seconde : 2-0 (24 – 22, 21 – 16)
La poule C verra donc se départager demain POR/AUT et ESP/FRA.

POULE A

Deux équipes canadiennes ont traversé l’Atlantique pour disputer ce tournoi. Parmi ces joueurs, William Hoey, le plus grand joueur de la compétition (2,09 m !), associé à Jake MacNeil se sont inclinés face à une paire Autrichienne qui avait déjà joué hier (TRUMMER Maximilian / FRIEDL Felix). Il n’aura pas été facile de les départager, et ce quatuor réalisent l’un des 2 matches en 3 sets de la journée : 2-1 (19-21, 21-13, 15-9).Les autrichiens joueront contre les français AYE Quincy / GAUTHIER-RAT Arnaud, qui ont remporté leur match du jour contre les suisses HAGENBUCH Simon / DILLIER Leo. Contrairement à leurs adversaires, c’était le premier match de la compétition pour les tricolores, et ils l’ont abordé de la plus belle des manières : après un set un peu accroché, ils ont fait parlé leur expérience en maitrisant plutôt facilement le second (22 – 20, 21 – 13). Les médaillés d’argent du Wolrd Tour de Montpellier 2020 espère ainsi aller loin dans le tournoi.

POULE D

Le vent à Montpellier s’est un peu calmé pour les matchs de la poule D. La seconde équipe canadienne arrivée depuis quelques jours sur le site de Montpellier était prête à en découdre. Mais c’était sans compter sur les Norvégiens, décidés à surfer sur le récent titre olympique de leur nation, qui leur ont mené la vie dure en 3 sets : 2 sets à 1.

Ainsi, FECTEAU-BOUTIN Simon / REKA Ivan (CAN) et RINGØEN Nils Gunnar / SOLHAUG Svein Oddmund signent le set le plus serré (24-26) et le plus long match de la journée (près de 75 minutes).

Enfin, l’équipe française de cette poule, composée des tous jeunes vainqueurs des finales de la Coupe de France (il y a 4 jours seulement !) ont fait le show. Tout d’abord avec une entame spectaculaire de match (3-0) de la part de CANET Arthur / ROTAR Téo, qui a même obligé les Tchèques DUMEK Jan / DZAVORONOK Matyas à prendre un temps mort très tôt. Puis avec des points tous plus étonnants les uns que les autres : blocks de Téo Rotar, attaques musclées d’Arthur Canet. Les français ont finalement remporté leur rencontre en deux sets, devant un public montpelliérain en folie !
Programme de vendredi 27 août :